Henri Bonneau

Henri Bonneau : des vins rares

Henri Bonneau est une légende du mythique Châteauneuf-du-Pape. Si l’homme est décédé en 2016, il a laissé derrière lui un héritage conséquent. Pas tant en termes de superficie, puisque le domaine Henri Bonneau ne compte finalement que 6 hectares. Mais l’homme, lui était génial, ne répondant à aucune logique financière. D’ailleurs, les cuvées annuelles des vins Henri Bonneau sont de l’ordre des 25 000 bouteilles produites. Elles sont donc relativement difficiles à trouver. Cela dit, les prix peuvent rester accessibles : selon le millésime et l’appellation retenus, les bouteilles du château Henri Bonneau s’échangent entre 70 et 1000 euro.
Sur un terrain à galets, le domaine Henri Bonneau comprend exclusivement des rouges, et essentiellement du grenache (entre 75% et 85%). Les cinsault, counoise et mourdrève sont également représentés. Henri Bonneau lui-même disait ne pas avoir véritablement de technique dans la production de ces vins de la Vallée du Rhône. Ici, pas de contrôle de la température. En cave, les barriques forment un véritable dédale recouvert de poussière. Cela dit, on peut retenir la faiblesse des rendements, entre 10 et 15 hl/ha, et une récolte tardive. La fermentation se fait dans des cuves de béton, avec des levures indigènes. Pour vendre son vin dans les meilleures conditions et avoir une estimation rapide, contactez Vins Grands Crus!

Par ordre décroissant

11 Result(s) -

Par ordre décroissant

11 Result(s) -